Le mouvement hippie

 

hippieLe baby-boom de l’après guerre profite de l’expansion économique de la société de consommation, alors que la culture et le langage prennent des teintes anglo-saxonnes et américaines comme le nom de la période : les sixties.

S’opposer

Comme tout mouvement a son contraire, les hippies vont s’imposer tout autant que le rock ou l’empire coca-cola dans une revendication tournant le dos à cette énergie bouillonnante. Communautés de destins recherchant une vie en opposition avec le matérialisme, le consumérisme, les rapports de domination, ils vont se démarquer dans une revendication hédoniste mais aussi politique. Si la mémoire collective retient la formule peace and love, pour qualifier ce mouvement hippie, c’est que ces deux versants reflètent deux oppositions majeures. L’une venue des Etats-Unis en réaction à la guerre du Vietnam pour revendiquer un droit à vivre la paix, des sujets mineurs et futiles plutôt que de vivre des conflits et des enjeux d’un ordre établi et dominateur. L’autre opposition pour dénoncer le conformisme était de vouloir vivre des rapports sexuels bien plus libres que ce que la société du moment permettait. Ainsi ce mouvement touchait deux sujets quasiment tabous d’une société : le sacrifice, la mort, et le sexe.

Vivre en groupe

Fleurs, arcs en ciel, amour de la nature… Les bus et les voitures qui sillonnaient les routes pour essaimer le mouvement hippie assuraient la communication et le « marchandising » de cette mode du moment qui n’a pas résisté longtemps, à sa façon, au consumérisme. La musique issue de cette époque a connu un très vif succès et les plus grands comme Bob Dylan, les Rolling Stones, Jimmy Hendrix ou les Beatles se sont inspirés ou ont véhiculé des succès commerciaux. Les revendeurs de drogue avec le LSD trouvaient également dans les rassemblements hippies un marché des plus florissants, d’autant que ce produit n’était pas encore prohibé dans certains Etats américains. Ce qui restait comme dernière rébellion était peut-être de faire affluer des milliers de personnes dans des concerts ou des rassemblements faisant l’apologie de la culture orientale, de l’amour libre et de valeurs communes à tous les hommes.
Image:Vladimir Denisov – Fotolia.comSimilar Posts:

 

Tags:

 
 
 
 

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.