Comment bien choisir une première voiture ?

Un permis récent, mais pas encore de voiture ? La patience est de mise. Mais quand on pense au millier de marques actuellement en circulation, et même s’il est difficile de ne pas s’enticher de 3 ou 4 modèles à la fois, il faut avancer dans son choix. Voici comment y arriver.

Choix de première voiture : pensez à de l’entrainement en conduite !

La conduite auto n’est pas aussi facile qu’il n’y parait, à plus forte raison lorsqu’on prend le volant pour la première fois. Les assureurs en sont conscients depuis longtemps, et mènent souvent la vie dure aux jeunes conducteurs, fichés parmi les personnes à risque. En tout cas, une première voiture est surtout une occasion de se faire la main, de trouver ses marques en matière de conduite. Il convient dans ce cas de se poser les bons critères : une puissance moteur modeste, un excellent pédalier, une tenue et une adhérence au sol impeccable, une cabine bien à sa taille…

Évidemment, il faut aussi s’attarder sur les facteurs de choix habituels : le dilemme essence, diesel ou carburant vert, le kilométrage, le nombre de places… On étudie aussi l’aspect entretien et disponibilités des pièces de rechange, sachant qu’on est souvent peu mécanicien(ne) quand on obtient son premier permis. Mais dans tous les cas, pour avoir ces informations, il faudrait s’adresser à un spécialiste sincère et expérimenté.

Choisir sa première voiture dans la bonne occasion

Les opportunités du monde auto sont nombreuses pour les primo-conducteurs, ou les salariés qui vont avoir leur première voiture bien à eux. Mais autant le Gouvernement qui récompense les acheteurs de véhicules de seconde main que la raison elle-même indiquent tout l’intérêt de se pencher sur les offres d’occasion.

C’est un secteur de la vente auto aussi bien réglementé qu’en matière d’autos neuves. Les acheteurs qui y recherchent leur première voiture sont généralement garantis d’acquérir des produits fiables et encore durables. S’ils ne sont pas à l’abri des vices cachés lors d’une vente de gré à gré entre particuliers, ils peuvent bénéficier des garanties d’un magasin auto spécialisé ou de l’assurance d’avoir la voiture décrite dans la présentation d’une offre aux enchères. Dans ces derniers cas, le dédommagement est automatique en cas de défaillance du vendeur ou de l’intermédiaire.

Mais dans la plupart des cas, lorsqu’il se retrouve devant le bon spécialiste, l’acheteur peut trouver un large panel de voitures de bonne occasion au profil bien détaillé. Les véhicules d’occasion Mercier sont particulièrement représentatifs de cette pertinence du marché des autos de seconde main.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.