Comment utilise-t-on une pompe à vide ?

Une bonne liste d’activités industrielles a besoin d’un local ou d’un compartiment nécessitant un niveau de pression inférieure à celle de l’atmosphère. La pompe à vide est l’appareil qui permet d’offrir cette condition. Quel est son mode de fonctionnement ?

Pompe à vide : comment ça marche ?

La pompe à vide industrielle est un matériel qui crée du vide à des degrés variables selon les besoins et le réglage voulu. Son fonctionnement consiste à extraire le fluide et toutes les autres matières contenues dans un compartiment, puis de les emmagasiner ou de les rejeter dans l’air ambiant. L’objectif est donc de créer une pression inférieure à celle de l’atmosphère dans le local à vider.

Dans quels cas utiliser une pompe à vide ?

La pompe à vide est le principal moyen matériel permettant aux industries de manipuler eux-mêmes leur technologie du vide. Cet appareil s’utilise aussi bien pour créer du vide dans un compartiment étanche, que pour désaérer des matières. On l’emploie également pour les systèmes de remplissage à contre-pression ou les process sous vide (dégazage, revêtement, pressage, manutention…), ainsi d suite. Cette technologie du vide est utilisée dans de nombreuses industries :

  • Le secteur des boissons
  • Le secteur des détergents, des décolorants et des cosmétiques
  • Dans le secteur aéronautique
  • Dans l’industrie du BTP : désaération des briques dans les extrudeuses par exemple.

Pompe à vide : que choisir ?

Le choix de la pompe à vide relève de la distinction entre un certain nombre de systèmes. Ceux-ci donnent lieu à de différents niveaux et qualités de vide. On peut donc les catégoriser en fonction de ce dernier critère :

  • Pour un vide industriel primaire avec un niveau de molécules de 1019 – 1016 au cm³
  • Pour un vide moyen avec un niveau de molécules de 1016 – 1013 au cm³
  • Pour un vide secondaire avec un niveau de molécules de 1013 – 109 au cm³
  • Pour de l’ultravide à niveau de molécules de 109 – 104 au cm³
  • Pour de l’ultra-ultravide à niveau de molécules inférieur à 104 au cm³

Chaque modèle sur le marché ne présente pas les mêmes capacités qu’un autre. Mais en plus de cette qualité de vide, il faut aussi s’attarder sur la performance de la pompe, à savoir son débit qui conditionne aussi sa vitesse. Il est également essentiel de trouver le modèle qui soit compatible avec l’environnement chimique ou biologique des lieux. Il faut ensuite s’interroger sur la nécessité ou non de choisir une pompe à vide lubrifiée ou non, en étudiant le rapport performance-niveau d’entretien.

Quelle autre solution de vide à part la pompe à vide ?

L’acquisition d’une pompe à vide n’est cependant pas une obligation pour les industries dont l’activité ou certaines activités nécessitent du vide industriel. Il existe des solutions alternatives qui permettent de réduire le budget à l’utilisation de cette technologie : la délocalisation. Le principe est simple, un service spécialisé dans la technologie du vide propose de vendre des solutions complètes. Airflux est totalement tourné vers cette offre, en missionnant des experts et des techniciens dans la réalisation d’une centrale, sa mise en marche, sa gestion et sa maintenance. L’investissement on ne peut plus coûteux devient une simple charge mensuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.